Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des rameurs de Marseille

Le blog des rameurs de Marseille

Rame traditionnelle estaque


RAMES Convoc du 27 decembre 2008

Publié par Le Tchoa sur 25 Décembre 2008, 21:40pm

Cher galérien,
Cher galériénne.


Samedi dernier nous avons célébré le Noël des rameurs des enfants de l'Estaque. (Ouf ! :-) )


Une flotte de navires voguait vers les terres australes à la recherche du père Noël. Un feu pyrotechnique illumina le ciel pour lui montrer le chemin. Un escadron de chanteurs louait sa venue. Tous les enfants étaient sagement alignés comme des collégiens anglais sur le quai du port, lui même en liesse.


Ceci est la version officielle de la chose, et oui... Les enfants et les âmes sensibles sont priées de passer leur chemin ou lire un livre de la comtesse de Ségur pour rester dans la tonalité.

En fait voici le récit réel des événements tel qu'il ne serait jamais passé sur une chaîne Soviétique ou Chilienne. Je reprends le cours des choses.


Notre yole labourait vainement le port de long en large à la recherche du père Noël, quand soudain Laurent notre barreur l'aperçu... il était nu, oui madame nu, (pas Laurent ! Le père Noël) cherchant ses affaires avec acharnement, il mit un certain temps à retrouver ces effets.


Pendant ce temps, notre embarcation flottait désespérément à la recherche du temps perdu... Les enfants commençaient à trépigner...


Pour rendre la fête plus agréable, lumineuse, grandiose, un feu d'artifice a été allumé. C'est la que nos assureurs respectifs prirent conscience de la faiblesse de nos cotisations... hooo la belle bleu... hooo le yatch qui brûle... hooo la belle rouge... hooo le yatch a fini de brûler !!! C'était grandiose... un spectacle comme ça on en avait pas vu depuis longtemps. Même les gosses brûlaient d'envie de voir ou même peut être toucher le père Noël.


C'est alors que la chorale de joyeux drilles entonna le chant à la mode par ces temps, "mon beau sapin»... Chanson hooo combien traditionnelle, qui fut mixé par un didj digne du grand frère de célèbre Moby. Le résultat fut comment dirons-nous... curieux... chanter mon beau sapin avec la musique de petit papa Noël... curieux mélange... qui a priori est très populaire dans les soirées mondaines sur l'île d’Ibiza... (le 15 août, s'entend).


Nos francs gaillards ne se laissant pas démonter pour si peu continuèrent à exalter les vertus de leur arbre !


Il est à noter que le centre des grands brûlés de Lyon avec leur hélicoptère d’astreinte n'eut pas à intervenir pour rapatrier notre figure de prou, NGV le bien nommé.


(fin du communiqué de la STAS)


Heureusement le père Noël arriva sans encombre dans une embarcation composée spécialement de jouvencelles, (bizarre ce père Noël). Il distribua les cadeaux, comme de bien entendu et repartit à la grande tristesse des enfants qui trouvent toujours les années trop longues.


Et c'est là que je respecte la puissance buriné par plusieurs tour du monde, de notre Alain (le capitaine), qui durant toute cette histoire resta de bronze comme une statut égyptienne, digne, stoïque, même souriant, là je dis bravo, c'est du grand art...


Enfin notre petite troupe alla se réjouir à de bonnes tablées gorgées de boissons interdites aux enfants, pleine de friandises que, chaque rameur apprécia avec son cœur d'enfant, content d'avoir donner un peu de joie sur ce port de l’Estaque que nous affection tous...


Fraternellement
Le Tchoa


Ps) N'oubliez pas de venir samedi prochain le 27 à 9H45 comme hab.. :-)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents