Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des rameurs de Marseille

Le blog des rameurs de Marseille

Rame traditionnelle estaque


Le règlement de la rame traditionnelle

Publié par Le Tchoa sur 2 Janvier 2008, 19:30pm

Catégories : #1 - Le règlement de la rame traditionnelle

FFJSN Le règlement de la rame traditionnelle

FEDERATION FRANCAISE DEJOUTES ET DE SAUVETAGE NAUTIQUE

Edition 2011

Président de la commission nationale de rame : Annick Artaud

Président de la Commission Nationale des arbitres : Pierre Guichard

Présidents Ligues : Richard Bancilhon, Andry Feltrin

Fédération secrétariat général : Anne Lise Perret

Article 1

La rame traditionnelle est placée sous l’égide de la Fédération Française de Joutes et de Sauvetage Nautique et des ligues qui la composent.

Article 2 - Les Compétiteurs

Les participants seront licenciés à la FFJSN par l’intermédiaire de leurs clubs, eux-mêmes affiliés aux ligues La participation aux frais de restauration prise en commun et proposée par le club organisateur est fixée par la fédération sur avis de la commission nationale de rame . Clôture des engagements une semaine avant la compétition

Article 3 - La Barque

Les barques ont une longueur de 7 m 20 sur 2m20 de large. 3 bancs fixes. Elles sont mues par 6 rames en bois et une barre franche. Les compétitions se déroulent avec une rame de rechange dans le bateau au départ. Interdiction de rajouter un quelconque élément sur les rames ,les barques et les cales pieds sous peine d’exclusion de la course. Seuls sont tolérés une cale sous le cale pied et une sangle de serrage

Article 4 - L’équipage

L’équipage se compose de 6 rameurs de 18 ans dans l’année, et d’un barreur,plus un remplaçant par catégorie et par sexe (présentation de la carte d’identité pour les tamalous) obligatoirement licenciés

FFJSN. Les mineurs devront fournir une autorisation parentale ,sous la responsabilité du président de leur club

- Le barreur peut être d’un club différent de celui de l’équipe qu’il dirige Il doit seulement barrer et ne doit en aucun cas intervenir dans l’action de rame de son équipage sous peine de disqualification de l’équipage

- Les équipages sont numérotés sur la main ou le bras et contrôlés à chaque embarquement Le club organisateur doit prévoir deux personnes chargées des vérifications des tampons et du matériel

- Les remplaçants doivent venir se faire tamponner en indiquant leur remplacement. En cas de blessé supplémentaire ,lorsque le remplaçant déclaré est déjà rentré en compétition, possibilité de compléter l’équipage avec un rameur ou une rameuse d’un autre équipage inscrit (doublage)Les remplaçants rentrés doivent terminer la compétition et ont obligation de signaler ces changements à la table d’arbitrage sous peine de disqualification

- Tous les concurrents sont portés sur la feuille d’engagement déposée avant le début de la compétition. Obligation d’une feuille d’engagement par équipage déposée avec les licences correspondantes qui seront rendues à l’issue de la compétition. Un arbitre ou un membre fédéral, accompagné d’un responsable du club organisateur est chargé de cette vérification qui peut se faire la veille de la compétition éventuellement

- Le doublage est autorisé ( sous réserve qu’il n’engendre pas de retard dans le déroulement de la course)a concurrence de 3 rameurs maximum par bateau

Les compétitions se déroulent en 5 catégories :

- Féminines (6 femmes)

- Mixtes (3 femmes 3 hommes)

- Masculine (6 hommes)

- Tamalous (50 ans dans l’année jusqu’à 2 féminines par équipe)

- Tamalous mixtes (3 masculins maxi)

Article 5 - Les Arbitres

Les ligues doivent déposer la liste officielle de leurs arbitres au secrétariat fédéral Le jury est composé de 3 arbitres fédéraux, parmi lesquels est choisi le président du jury de la compétition, et d’un secrétaire désigné par le club organisateur Ils sont licenciés à la FFJSN.Le jury apprécie seul les fautes de la barque,Seul le président de club ou son représentant ayant signé la feuille d’engagement peut soumettre une réclamation hors décision de jeu déposée au président du jury et au secrétariat fédéral avec caution de 40 euros qui est rendue en cas de réclamation justifiée Un arbitre contrôle chaque embarquement pour l’identification des concurrents

Article 6 - Les Récompenses

Les récompenses aux vainqueurs n’auront qu’une valeur symbolique (coupes, médailles, objets Publicitaires, et en aucun cas des objets de valeur ou de l’argent)

Article 7 - Discipline

En cas de mauvais comportement d’un ou plusieurs compétiteurs, ou de tout autre incident (spectateurs, officiels....) ceux-ci feront l’objet d’un rapport du président du jury au président de la ligue concernée qui applique la procédure portée aux statuts fédéraux

Article 8 – Les compétitions

- coupe de France sur 2 journées consécutives

- championnat Fédéral hivernal sur 4 journées dans 4 ports différents

- A/ : chaque équipage doit porter les maillots de son club et présenter les licences des concurrents qui seront vérifiées par un membre fédéral

- B/ : les tirages au sort sont effectués par catégorie par le club organisateur et (ou) la commission nationale de rame traditionnelle et sont adressés a tous les clubs inscrits et au responsable des arbitres au moins 3 jours avant la compétition

Les équipages s’affrontent et sont chronométrés sur 2 passages inversés et sur 2 bateaux inversés de sorte qu’il n’y ait pas de contestation Les équipes feront toutes leurs passages sur les mêmes bateaux

- C/ : Interdiction de s’échauffer sur le plan d’eau pendant la compétition sous peine d’une pénalité de 5 secondes

- D/ : les lieux des diverses compétitions sont soumis à l’approbation de la Fédération après candidature des villes et clubs organisateurs

- E/ : Les courses se déroulent sur un parcours de 300 m à 400 m selon un parcours déterminé par la commission fédérale (virage bâbord obligatoire pour la coupe de France)

F/ :Une ligne d’eau est matérialisée entre les deux parcours Tout virage à la bouée mal effectué aura une pénalité de 5 secondes ;Tout bateau qui n’effectuera pas le parcours correctement sera éliminé de la compétition L’action de dénager est obligatoire sous peine de disqualification La bouée de virage doit être attaquée et sortie sur le bon bord

- G/ : s’il y a gène d’un équipage,l’équipage gêné pourra refaire le parcours après une pause de 20 mm

- H/ : Après le départ donné ,l’équipage doit continuer sa course quelque soit l’incident qui se produise sur la barque En cas de casse de matériel autre que rame, un second départ peut être donné sur demande de l’équipage 20 mn après son arrivée Les équipages sont invités à inspecter leur bateau avant le départ et doivent signaler au jury la non conformité de leur embarcation (rame ou tolet défectueux)

- I/ : Si l’appareil de chronométrage ne marche pas, nous effectuerons le double chronométrage et la moyenne des deux courses sera faite

- J/ : en cas de mauvais temps prévu,alerte météo officielle orage,à partir du vendredi,le club organisateur devra avertir tous les clubs participants de l’annulation

K/ : Au-delà de plus de 30 équipages engagés, il est obligatoire de présenter 2 paires de bateaux

Apres le premier départ, les barreurs de la seconde course sont tenus d’aller s’accrocher au départ après avoir fait ,auparavant, embarquer les rameurs dans le deuxième jeu de barque

Apres l’arrivée de la première course, et le débarquement des rameurs, les concurrents de la troisième course doivent embarquer immédiatement dans le jeu de barque devenu disponible, et ainsi de suite jusqu’à la fin de la manche Le nom respect de ce bon déroulement entraînera des pénalités :

- au deuxième rappel : un avertissement

- au troisième rappel,le point de présence de l’équipage ne sera pas

attribué

au quatrième rappel, l’équipage est disqualifié

Article 9 : Les regroupements

Il pourra être procédé à un regroupement de rameurs dans les conditions suivantes :

Le regroupement a pour but de faire participer des rameurs de plusieurs clubs différents qui ne peuvent pas avoir d ’équipes complètes sous le nom de leur société. Le référent de la commission de regroupement est le responsable de la commission nationale de rame désigné par les ligues . Ne peuvent participer que les rameurs n’ayant pas d’équipe officielle, à concurrence de 6 rameurs

Lorsqu’un club listé atteint un nombre de 6 rameurs,il doit créer sa propre équipe et quitter le regroupement .

Il est autorisé des équipages de rameurs de clubs différents en compétition a condition que ces clubs aient leurs sièges dans une même ligue ,et que le club complétif n’ait pas d’équipe complète inscrite, auquel cas il est appliqué l’article ci dessus. Cumul par catégorie interdit .Dépôt de la liste des noms obligatoire auprès du secrétariat fédéral ou du responsable des arbitres de rame traditionnelle

LA COUPE DE FRANCE

A / : Les équipes voulant participer ont un droit d’engagement défini par la commission nationale par équipe, payable à la société organisatrice à l’inscription Les équipes absentes ne seront pas remboursées de leurs inscriptions

B/ Engagements déposés auprès du club organisateur.

Nom, numéro de licence, catégorie sur la feuille d ‘engagement

(s’il y a un changement de nom, le faire à la réunion qui aura lieu 1 H avant le défi).

C/ : le titre n’est donné que si deux engagés au moins sont inscrits par catégorie

D/ :, parcours 150m virage bâbord

E/ : Pour le 1° tour, tirage au sort le matin Pour le 2 ième tour, le nombre des qualifiés est déterminé le jour de la compétition au prorata du nombre d’équipages engagés, avant le début de l’épreuve. Une modification de ce nombre peut être faite après le début de l’épreuve en cas d’incident météo . L’ordre de passage est le suivant : 1°-3°-5°-7° temps....2°-4°-6°-8° temps....

F/ : Au 2ième tour, sur deux passages dans les mêmes conditions qu’au 1 er tour, les 2 meilleurs chronomètres déterminent les finales par catégorie (2 passages) et les 3* et 4*chrono déterminent la petite finale ( 2 passages) pour les places de 2* et 3* En cas d’ex aequo pour la 1* place,les 2 équipes refont un même parcours sur le même bateau,seul et sans lièvre

G/ : En cas de mauvais temps ou de toute autre perturbation grave , le jour même de la compétition,la course sera reportée d’heure en heure jusqu’à 16 h le samedi après midi

En cas d’annulation du samedi,les épreuves commenceront plus tôt le dimanche matin,avec une révision du système de qualifications en fonction du nombre d’engagés,en accord entre les responsables fédéraux En cas d’intempéries le dimanche matin,les 4 meilleurs chronos de chaque catégorie du samedi seront gardés pour faire les finales du dimanche après midi

En cas d’annulation le samedi et le dimanche matin,la compétition est annulée,sans report (trop de frais)

LE CHAMPIONNAT

1/ les épreuves se déroulent sur 4 journées dans 4 ports différents,

approuvés par la commission Fédérale. Les courses se dérouleront chaque fois

sur des parcours différents.

2/ Les barques nommées doivent obligatoirement comporter 50 % des

équipages de la première course

3/ Les attributions de points sont faites en fonction de la barque à

l’inscription.

Exemple : MARSEILLE 1, MARSEILLE 2 en féminines

Les points de MARSEILLE 1 ne peuvent être transférés à MARSEILLE 2

et vice et versa.

4/ Attribution des points :

1* : 8 points

2* : 6 points

3* : 4 points

4* : 2 point

plus 1 point si l’équipage s’est présenté aux 4 courses du championnat

5/ En cas d’ex æquo sur une course,les 2 équipes comptent les points de leur place et de la place suivante divisés par deux(ex 2 équipes troisièmes,elles comptabilisent les points des troisième, et du de quatrième divisé par deux, il n’y a pas de quatrième mais un cinquième) En cas d’ ex aequo sur le classement final du championnat par place,on comptabilise les chronos totaux des 4 courses (ou 3 en cas d’annulation d’une course)

En cas d’ ex aequo avec les points totaux des courses,on comptabilise tous les chronos des épreuves des 4 (ou 3) journées

6/ 1 point de présence par bateau avec 2 bateaux maximum par catégorie.

7/ Pour prétendre à un titre par catégorie, la barque doit être présente à 3 épreuves, dont obligatoirement la finale. Pour que le championnat soit validé,il faut au moins 3 journées

8/ Les points pour l’obtention du maillot fédéral sont attribués à la fin du championnat aux seuls équipes qui ont effectuées les 3 épreuves le classement général des clubs est calculé selon le cumul des points de toutes les catégories

9/ En cas de mauvais temps ou toute autre perturbation grave, le jour même de la compétition,la course sera momentanément arrêtée d’heure en heure en fonction de l’avancement de la compétition, course sera annulée Pas de décompte de points. Seuls les 3 journées restantes seront comptabilisées pour le championnat

En cas de deuxième journée annulée,après concertation,une date ultérieure sera programmée le jour même pour terminer le championnat

Pour La fédération

Anne Lise Perret, secrétaire générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents