Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des rameurs de Marseille

Le blog des rameurs de Marseille

Rame traditionnelle estaque


Rame convocation du 6 novembre 2010

Publié par Le Tchoa sur 5 Novembre 2010, 10:40am

 

Chers Galériens

Chers Galeriennes

 

L’arrivée sur le port ce samedi, se fit avec un crachin britannique … Biens sûr nous armâmes les bateaux, bien sûr nous sortîmes, bien sûr le capitaine comme à son habitude était sûr de lui, mais la mer nous attendait … accompagnée d'un plafond de nuages bleu foncé menaçants. Courageux comme à notre habitude nous franchîmes le port avec allégresse, nous longeâmes la digue qui fut pour nous qu'un amusement, mais la mer nous attentait …

 

Le capitaine virant de bord pour attaquer cet océan avait pris sur lui voyant nos muscles forcir à mesure que l'eau devenait compacte. Cette étendue avait changé de couleur, elle était noire à présent, la houle se faisait sentir à chaque coup de rame que nous plantions pour faire avancer notre yole de quelques centimètres.

 

la digue

 

Non ! c’était trop il fallait rentrer, se mettre à l'abri. Le retour fut aussi difficile, la mer qui nous avait capturé avait du mal à nous relâcher. Mais c’était sans compter sur la vigueur de mes compagnons, les rames tordues par l’effort nous faisaient rentrer, les gouttes qui se mélangeaient à notre sueur âcre de mineurs au fond de leur trou. Heureusement nous étions à l'air libre, n'étant pas du tout attiré vers les profondeurs.

 

alain

 

 

Enfin la digue protectrice nous prit entre ses bras, nous continuâmes à ramer plus soulagés d'avoir passer cette terrible épreuve. Nous profitâmes pour tirer sur nos muscles pour les durcir comme on durcit les pieux dans le feu, pour nous préparer à vaincre les tribus de rameurs lors de compétitions amicales ou pas, nous étions enfin prêts. Dans ces conditions l’amarrage fut qu'un régal.

 

Mes compagnons battîmes leur Q.G. de guerres, pour parler de prochaines victoires, au bar de la marine, ou les breuvages coulaient à flot, sauf évidement notre barde à nous, le pilote qui se rince à la tisane avant de piloter des A380 (s'il vous plait aucune allusion à l'avion qui failli exploser à Singapour )...

 

Si les avions volaient à la bière ils auraient moins de problèmes, a t'on déjà vu des futs exploser ?

 

 

Départ des bateaux à 9H15,

Fraternellement

Le Tchoa

 

 


Commenter cet article

marylou 05/11/2010 11:02



alain souri un peu tu fait la grimace ahahah de gros bisoux a tous



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents