Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog des rameurs de Marseille

Le blog des rameurs de Marseille

Rame traditionnelle estaque


Rame – convocation du 13 février 2010

Publié par Le Tchoa sur 11 Février 2010, 21:53pm

 

Chers Galeriens,

 

Chers Galeriennes

 

Ce samedi là, le temps était maussade sur le quai humide et froid de notre port. Seuls quelques compagnons étaient présents. « Saleté de temps » grogna Alain agacé. Quand l'heure sonna, nous nous comptâmes. « Ça y est, le compte est bon » dit-il d'un rictus.

 

La barque fut armée sous un crachin Britannique, mais ce n'était pas pour décourager nos valeureux marins. Bien sûr, il en fallait plus que ça, vous vous en doutez bien. À la sortie du port, les nuages étaient menaçants. L'eau jouait sur tous les registres sombres du gris au bleu.

 

Comme un métronome, les rames puisaient l'eau, relâchant l'écume à chaque coup de pelle dans un réflexe régulier.

 

Notre yole avançait parmi la houle qui forcissait. Le vent était de face dans une lumière apocalyptique. Notre capitaine à son habitude tenait le bon cap, toutefois le front plissé. Il pensait, était-il inquiet ? Nul ne pouvait le dire. Les conversations à bord étaient rares, tous avaient un œil soucieux sur l'eau agitée. Mais Alain savait rassurer ces troupes, malgré les gouttes qui virevoltaient autour de nous, humidifiant nos fronts un fois que nous les eûmes réchauffées.

 

Niolon notre refuge nous semblait qu'un point sur l'horizon.

 

Mais nul ne pouvait dire si nous pûmes rejoindre notre but final, tel il nous semblait hors d'atteinte dans la brume. Malgré la froideur de cette environnement hostile, la sueur coulait sur nos fronts. La barque progressait avec l'allure que nous lui soutenions, accrochés à nos rames. Enfin Niolon pointait mais il fallait prendre la mesure des choses, avec le discernement qui caractérise le capitaine dans sa grande mesure préféra rester au large. La houle était trop forte prête à nous broyer sur les rochers.

 

La pluie avait cessé, la yole retournait vers le port illuminé par un soleil qui apparut bien timidement. Alain nous inquiéta avec ces quelques propos que seuls les marins de sa trempe connaissent. Le soleil en fut tout émerveillé 

   

Mais que se passait-il ? Sa lumière timide et faible se renforçait. Notre yole fût illuminée. La grâce solaire lui était tombée dessus. Apercevant les lèvres du capitaine vibrer nous en déduisîmes qu'il entretenait une conversation mystique avec Phedas. Le dominait il ? Nous étions fascinés, séduits, surpris, nos yeux s'écarquillaient. Que ce passait-il ? Nous tirons le soleil pour le ramener ? Oui croyez moi cette magie s'accomplit. Nul chant des sirènes nous perturba. A mesure l'astre chaud s'épanouissait. Quand le port fut en vu les riverains interloqués, nous regardaient sans discontinuer.

 

RA

 

Le soleil fut ramené à bon port. Toute l'embarcation rayonnait, transmettant l'énergie chaude et douce accumulée au cours de la sortie.

 

Le bar de la marine fut illuminé d'une lumière veloutée, incandescente que chacun dégageait. Ces nouveaux prophètes burent les bocks et le demis bienfaiteurs. Tous étincellant ravis, médusés par cette sortie où l'occulte, le mystérieux, rempli de signes cabalistiques inconnus avaient forcés notre émerveillement.

 


A demain samedi

9H15 pour armer les bateaux,

9H30 précise, départ.

 

Avant cela, je vous conseille d'aller voir l'album de Nicole, sur la sortie du 30 janvier avec quelques panoramiques intemporels.


 

Fraternellement

Le Tchoa

 


Commenter cet article

GF 17/02/2010 14:54


Ici depuis quelques jours que dis-je quelques mois l'entrainepment a recommencé. Non en fait il ne s'est jamais vraiment arrêté ! Depuis que nous avons le bateau de la ligue Rhone Alpes nos 30
licenciés s'entrainent durement pour etre au top dès Martigues. Ainsi depuis notre dernière rencontre nous enchainons fractionnés, fond, et muscul. L'équipage vainqueur l'année dernière est
reconduit en esperant faire aussi bien cette saision. Pour eux, ils plafonnent a 6 ou 7 entrainements par semaine, Le lundi, c'est Apéro, le Mardi, c'est Resto, le mercredi c'est
Ricard, le jeudi c'est ballon de blanc, vendredi c'est bacardi, Samedi 8h00 Déjeuner, samedi 18h00 Gouter et le dimanche Porto aussi !
Voilà on s'entraine, un peu ...  lol.
C'est dur ! Heureusement nous sommes dans un cadre super sympa ... L'Isère, la Neige, les iceberg, les pingouins et les Phoques ... -15°c toute l'année imaginez, lol. On est souvent obligé
contrairement a vous de faire passer un brise glace avant de l'entrainer ... ça coute cher !! Mais c'est beau de voir les Morses, se rechauffant pres de rechaud qu'on leurs a installés car il
y a pas de soleil. Bref, on espère voir un peu de soleil a Martigues. Se mettre en Short ...
Au fait, vous savez pourquoi nos shorts ont un grillages au cul ??? Bien essayer de ramer sur la glace affutée, et des bancs gelés ::: Hier Seb, a lever une barre de muscul
et elle etait tellement froide qu'il est resté collé, On a été obligé de lui couper deux doigts.
Sinon mis à part toutes ces galéjades ... On s'entraine et on espère vite vous retrouver, pres de l'Apéro, a Martigues.
Les rameurs Romanais ...

P.S. Petit programme hivernal.
Lundi  Footing 60'
Mardi  Muscul.
Jeudi  Bateau avec Pneu
Vendredi Muscul.
Samedi Matin Bateau Technique Virage et Soirée Bateau 120'
Dimanche Fractionnés 20x40 coups ... et c'est tout.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents